Promenade des Anges - 14 Juillet 2016 | L’aide aux victimes
16221
page-template-default,page,page-id-16221,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

L’aide aux victimes

L’AIDE AUX VICTIMES

LA FENVAC

La création de notre association s’est faite à l’initiative de la FENVAC, (Fédération Nationale des Victimes d’attentats et d’accidents collectifs, Soutien et défense de victimes par des victimes depuis 1994), composée exclusivement de victimes d’attentats et d’accidents collectifs. La FENVAC nous accompagne dans nos premiers pas et nous guidera vers l’autonomie.

 

Créée en 1994 par les victimes de catastrophes emblématiques survenues dans les années 80/90 (accident des autocars de Beaune, collision ferroviaire de la gare de Lyon, incendie des thermes de Barbotan, effondrement de la tribune de Furiani…), la Fenvac incite et aide les victimes à créer des associations. A ce jour plus de 70 associations l’ont rejointe. En 2011, elle élargit son périmètre d’intervention au terrorisme et devient la Fédération nationale des victimes d’attentats et d’accidents collectifs.

Elle est membre de la nouvelle Cellule interministérielle d’aide aux victimes (CIAV) et du Comité interministériel de suivi, présidé par la Secrétaire d’Etat d’aide aux victimes. Depuis vingt ans, la Fenvac est intervenue sur plus de 120 événements, en France et à l’étranger.

www.fenvac.com

FRANCE VICTIMES

Institut National d’Aide aux Victimes et de Médiation, FRANCE VICTIMES est une fédération créée en 1986 qui travaille en étroite collaboration avec de nombreux partenaires opérationnels et financiers (notamment plusieurs ministères au premier titre desquels, le ministère de la Justice). Elle s’inscrit également dans une dynamique internationale.

Son objet est de promouvoir et de développer l’aide et l’assistance aux victimes, les pratiques de médiation et toute autre mesure contribuant à améliorer la reconnaissance des victimes.

 

FRANCE VICTIMES est un réseau de 130 associations d’aide aux victimes partout en France, développé sur l’ensemble du territoire métropolitain et outre-mer.

http://www.france-victimes.fr

LE SECRÉTARIAT D’ÉTAT

La déléguée interministérielle à l’aide aux victimes

Placée auprès du garde des sceaux, ministre de la justice, la déléguée interministérielle est chargée de coordonner l’action des différents ministères, d’une part en matière de suivi, d’accompagnement et d’indemnisation des victimes d’actes de terrorisme, d’accidents collectifs, de catastrophes naturelles, de sinistres sériels, et infractions pénales, et, d’autre part  dans leurs relations avec les associations de victimes et d’aide aux victimes. Elle veille à l’efficacité ainsi qu’à l’amélioration des dispositifs d’aide aux victimes et prépare les réunions du comité interministériel de l’aide aux victimes.

 

Pour tous renseignements  :

Ministère de la Justice
Délégation interministérielle à l’aide aux victimes

13, Place Vendôme

75042 Paris Cedex 01

Contact : 01 44 77 25 75

AUTRES ORGANISMES

ONAC, Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre

(Pour les statuts de victime civile de guerre, de pupille de la Nation…) La loi n° 90-86 du 23 janvier 1990 (article 26) reconnaît aux victimes d’actes de terrorisme le statut de victime civile de guerre.

http://www.onac-vg.fr/fr/